Les avantages financiers de la garde d'enfants à domicile

La garde des enfants est une des plus grandes problématiques des parents lorsqu’ils doivent tous les deux travailler à plein temps ou à des heures décalées. Bien que cette situation ne soit pas du tout facile à gérer, il existe différentes solutions qui leur permettent de prendre soin de leurs tout-petits tout en s’adonnant entièrement à leurs activités professionnelles. Entre la mise en crèche et en garderie, l’embauche d’une assistante maternelle ou le fait d’engager une nounou à domicile, il n’est pourtant pas simple de trancher. En effet, il faut bien avouer que la garde des enfants représente un investissement considérable et il est mieux d’y réfléchir à deux fois.

Les atouts d’une garde d’enfant à domicile

Parmi les différentes possibilités, la garde d’enfant à domicile se présente être la meilleure solution. En premier lieu, cette option permet de garder les enfants dans le confort de son foyer dans un endroit qui lui est déjà familier. Les parents ne seront plus ainsi obligés de se déplacer pour le ramener en crèche ou au domicile de l’assistante maternelle. De cette manière, l’enfant peut sans aucun doute garder son rythme, que ce soit concernant l’heure du coucher ou du réveil, les heures de repas ou les espaces de jeux. Dans une structure de garde d’enfant collective, il sera dans l’obligation de s’adapter à une vie commune. Les parents peuvent aussi profiter de plus de souplesse, surtout avec des horaires de travail particulièrement variables.

Les aides financières de la garde d’enfants à domicile

S’il est vrai que la garde d’enfant à domicile coûte cher, il ne faut pas se désespérer pour autant puisqu’il existe tout de même des avantages fiscaux que les parents employeurs peuvent en bénéficier. Plus onéreux que dans les crèches ou les différents centres d’accueil de la petite enfance, il faut se rendre à l’évidence que ce tarif élevé découle d’une logique. Malgré la cherté de ce type de garde d’enfant, il faut savoir qu’il existe des aides dont les parents employeurs peuvent en bénéficier. Nous pouvons notamment mentionner le complément de libre choix du mode de garde qui permet de se décharger d’une partie ou de l’intégralité des charges sociales. Cela dépend de certaines conditions, comme les revenus des parents et d’autres critères encore.

Devenir parents employeurs : crédit ou réduction d’impôt

Lorsqu’on embauche une nounou à domicile ou qu’on fait appel à une assistante maternelle, les parents deviennent automatiquement des parents employeurs et doivent, de ce fait, suivre différentes démarches auprès de l’administration. En fonction de la situation des parents, il est possible de bénéficier de crédits ou d’une réduction d’impôt de 50% sur le reste à charge. Si on répond aux conditions demandées, notamment d’être des parents travaillant à temps plein avec des revenus modestes ou être tout simplement des parents employeurs quel que soit le revenu, il faut faire une déclaration après de la CAF tout en mentionnant vos revenus. Toutefois, il existe un plafond à ne pas franchir : un plafond de 50% de 13500 à 15000 €.